Promo !

Sous le regard de Gradlon

7.00

La cathédrale de Quimper : on passe devant ce gigantesque monument en plein coeur de la ville sans forcément y prêter attention, sans se demander pourquoi elle fut construite ? A quoi servent les gargouilles ? Que représente la statue sur le toit ? Comment les hommes faisaient à l’époque pour ériger de si hauts monuments ? Sous le regard de Gradlon répond à plusieurs questions qu’on peut se poser à propos de cette cathédrale à travers l’histoire d’un garçon qui la visite avec son grand-père. Ce dernier lui raconte une anecdote intriguante qui se déroule dans un passé lointain…

Un beau livre documentaire illustré et un dossier à la fin, pour les enfants de 7 à 11 ans.

2012, 36 p., format A4

 

797 en stock

UGS : 978-2-86824-190-0 Catégories : , , Product ID: 1284

Description

Christophe Babonneau – L’homme des détails. Il a produit bon nombre de dessins animaliers à usage scolaire, avec précision et exactitude. Il a aussi dessiné « Lizherenneg al Lutun Glas » avec ce même souci du détail. L’homme du Moyen-Age. Il adore l’époque des chevaliers, des châteaux-forts et des bois ensorcelés. L’homme des enfants. Ecrire et dessiner des histoires comme « Les aventures de Rouzig » et « Naggeneen » comptent parmi ses plus grands plaisirs.

Laurence Lavrand – Elle possède une imagination hors-pair car elle est capable d’écrire pour les adultes (« Heol, mor ha muntr ») et pour les jeunes (« Bec’h war ar c’helenner ») mais aussi pour les enfants « Ibou et le dictionnaire magique » ou encore « Ouali et le chien Ecarlate ». Elle change de style à l’occasion pour nous faire découvrir ici une histoire ancrée dans la réalité de la vie des tailleurs de pierre d’il y a 500 ans.

Philippe Bonnet – C’est « Monsieur Cathédrale ». Le projet lui a plu et il apporte — gratuitement — ses compétences en fournissant un supplément de deux pages pour comprendre encore mieux comment s’est déroulée la construction de l’édifice.

 

Informations complémentaires

Poids 0.5000 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sous le regard de Gradlon”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *